Les déménagements du 1 Juillet à Montréal mis en cause pour les multiples abandons d’animaux de compagnie

24 octobre 2016
abandon animaux

Tous les ans lorsque vient la saison des déménagements à Montréal, la SPCA (société protectrice des animaux) estime qu’entre 1.500 et 2.000 animaux sont abandonnés. Et ce, seulement entre la fin juin et le début du mois de juillet !
Selon les statistiques 97% des propriétaires de logement n’acceptent pas d’animaux.
Or, chaque années, au Québec, plus de 250.000 familles déménagent, plusieurs locataires n’ont donc pas d’autre option que de se séparer de leurs compagnons à quatre pattes.
Plusieurs types d’animaux sont hébergés par la SPCA, mais les félins sont les plus nombreux. On estime que pour chaque chien reçu, ils reçoivent 4 chats.

Les causes d’abandon les plus nombreuses

* Déménagement (interdiction d’animaux par les propriétaires)
* Vacances (les gens les abandonnent l’été car ils n’ont bien souvent personne pour les garder durant leurs absence.)
* Étudiants (une fois leurs études terminées, ils se débarrassent de leurs mascottes devenues trop encombrantes)
* Allergies (bien souvent les gens se rendent comptent trop tard qu’ils sont allergiques aux poils de chat ou de chien. Ils retournent leur chiot ou leurs chaton au petshop quelques jours après les avoir achetés.

Pétition de la SPCA

SPCA

Adressée au gouvernement du Québec, il existe une pétition  qui demande l’annulation de la clause interdisant les animaux de compagnie pour les baux résidentiels. Tout comme l’Ontario l’a déjà fait.

Code criminel

Saviez vous que le code criminel du Québec prévoit des sanctions ? Selon l’article 446 de la loi sur la cruauté envers les animaux, sont  passibles d’amendes et de poursuites judiciaires toute personne qui abandonnerait, négligerait ou maltraiterait  son animal.

Statistiques d’abandon entre le 1er Juin et le 1er Juillet

2014 : 1.707 animaux
2015 : 1.552 animaux
2016 : 1.915 animaux

Déménagement responsable

Au cas ou vous devriez vraiment vous en séparer, soyez responsable. Trouvez-lui une nouvelle famille qui en prendra soin ! Et ne confondez pas aire de stationnement et famille d’accueil…  Encore une fois, une boîte en carton dans une ruelle de Montréal n’est pas un « condo de luxe » pour animaux.
Alors si nous pouvons nous le permettre, restez attentifs et signalez si vous voyez des petits animaux de compagnie errants dans la rue. Et pourquoi ne pas profiter de ce déménagement pour adopter une nouvelle mascotte ? Déménagement = nouvel habitat, nouvel environnement, nouvel animal de compagnie ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *